17/08/2018 J14 Kastela – Split 26km, 300m+

Face au port depuis la terrasse d’Ivanka

 

Petit déjeuner face à la baie de Split. Au revoir à mes hôtes bien sympathiques. Le mari me rattrape un peu plus loin, je suis parti avec la clef de la maison.

 

 

Direction l’hôpital Furile où je vais passer plus de 6h pour des examens à cause de mes jambes enflées. La ville de Split est installée sur des collines, avec des fractures importantes du terrain rendant la jonction entre quartiers compliquée. En vélo, c’est une vraie galère car on ne peut pas prendre les voies rapides. De plus, la voie ferrée coupe la ville en deux, avec peu de ponts. Je monte, je descends, je croise un autre pédaleur, on se regarde piteusement. L’hôpital est finalement près du bord de mer, il me faut un certain temps avant de comprendre la procédure d’entrée aux urgences.

Les urgences de l’hôpital de Split

Au bout de quelques heures d’attente, ils ont réussi à mettre à l’œuvre une équipe parlant anglais, et je suis examiné par une jeune docteur blonde très jolie assistée d’une infirmière brune magnifique, toutes deux attentives et très professionnelles. Je subis des prises de sang et un électrocardiogramme, divers examens. Finalement, on craignait une thrombose ou un début d’œdème du poumon, mais tout va bien de ce côté-là. Ce serait de la fatigue ou des conséquences traumatiques. On me recommande une journée de repos.

 

Je repars vers 18h, j’ai juste le temps de faire les courses et de me trouver une chambre. A 19h30, je suis de nouveau dans une maison, mais je suis cantonné dans une chambre anonyme en bordure de la route, et le prix est moitié plus cher. Dîner dans la chambre, et nuit avec la climatisation et fenêtre fermée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.