07/08/2019 Descente du Rhône J0

Mours Saint Eusèbe/Göschenen

Le projet consiste à rejoindre Andermatt, dans le canton d’Uri en Suisse en train, puis de monter à la source du Rhône par le col de la Furka et de redescendre le Rhône jusqu’à Pont d’Isère et remonter finalement jusqu’à Mours Saint Eusèbe.

Départ tôt le matin, il y a 5 trains à prendre, où il va falloir monter et descendre 5 fois vélos et sacoches (et nous!), 12h de voyage pour être à Andermatt. Dans le dernier tronçon, nous sommes accompagnés par un couple et un jeune (parisiens à coup sûr) déguisés en cyclistes publicitaires (m’as-tu vu avec mon blouson IBM?) infoutus de charger un vélo dans un train ni de renvoyer l’ascenseur quand on les aide.

L’hôtel réservé est à Göschenen, il faut donc prendre la route et, surprise, descendre une pente très raide sur 6km pour atteindre le village. Comble de bonheur : il pleut. Bon, l’hôtel est plus ou moins conforme, simple et très cher. Pas de restaurant pour dîner, il faut sortir et aller manger un poulet « en corbeille » sauce au curry (succulent, mais cher) dans l’hôtel d’à côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.