04/09/2018 J31 Istamboul

Les vieilles rues d’Istamboul

 

 

Je traîne dans les rues touristiques du côté de Galatha et achète des babioles pour la famille.

Istamboul depuis la terrasse du café, avec les mosquées

 

 

 

 

 

Une limonade dans le restaurant du premier soir me met en discussion avec le chef de rang qui m’a reconnu et se rappelle même ce que j’ai mangé. Lui est Kurde, il y a une serveuse Turkmène, et un autre serveur Ouzbèque. Istamboul est à la hauteur de sa réputation.

 

Au dessus du Bosphore en allant à l’aéroport

 

Taxi ronchon vers l’aéroport, pas de problème avec le vélo, et en route pour retrouver F à Lyon St-Ex pour le retour à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.