09/02/2020 Chennai

La visite de Royal Enfield, le 2e et 4e samedi du mois à 10h, n’est pas possible en ce moment, pour cause de travaux ont-ils dit au téléphone. Nous prenons un train pour rejoindre le centre-ville.

Quand il pleut, ça tombe fort

Nous admirons les anciens bâtiments coloniaux, et il se met à pleuvoir des cordes. A l’abri du store d’une boutique, nous considérons un hurluberlu qui prend sa douche sous le déluge. Puis nous partons voir l’église arménienne, la cour suprême du Tamil Nadhu et le quartier du marché.

Mieux vaut être pied-nus
La nature existe même en plein centre-ville

Nous pataugeons dans la fange créée par les déchets et la pluie. Jouissif…Déjeuner très local dans un grand restaurant, avec notre serveur personnel. Puisque Cherya nous a indiqué que le seul endroit intéressant à Chennai est la plage, nous allons y faire un tour.

Les femmes se baignent tout habillées
Il y a beaucoup plus de monde qu’à Goa

Retour à l’hôtel pour récupérer les sacs, et direction l’aéroport. L’avion est à 21h, nous arrivons à New Delhi juste avant minuit. Ola nous fournit un véhicule pour 485IR, sachant que le parking coûte 105IR au chauffeur, nous sommes un peu perdus pour comprendre comment il peut gagner sa vie, puisque la commission d’Ola est de 25%. Arrivée à 1h30 au Jyoti Mahal qui ne retrouve pas notre réservation malgré les coups de fil donnés dans la journée pour avertir de notre arrivée tardive. Il nous faut accepter d’être transportés vers un autre hôtel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.