J77 04/08/2017 Bichkek

Skype matinal avec Corentin qui permet de nous rassurer sur la raison du retard à la mise en ligne des posts du présent blog. Problèmes techniques divers avec les connections, rien de grave, mais le retard est difficile à rattraper. Corentin nous rappelle d’aller voir un de ses copains qui préside une association de tourisme écologique.
Aujourd’hui, c’est visite de Bichkek. Balade en ville à pied pour découvrir cette capitale. D’abord, on voit que la population est différente du reste du pays. Il y a ici plus d’argent, et les gens sont plus élégants, les femmes plus libres. Il y a de grandes avenues bordées d’arbres, et les voitures s’arrêtent pour laisser passer les piétons sur les passages cloutés.

Nous passons un grand moment dans une exposition de tableaux exécutés par des artistes kirgyzes. En gros, Bichkek est moderne. Bon, il reste quand même quelques immeubles datant de l’ère soviétique…

 

 

La place principale de Bichkek est de taille raisonnable, mais la garde qui devrait être au pied du drapeau a été retirée, il n’y a plus la célèbre relève.

 

 

L’entrée d’une piscine où ces deux globes avec les pointes au sommet sont assez évocateurs…

 

Nous rentrons le soir à notre hôtel devant lequel s’alignent une ribambelle de motos en majorité italiennes. Ce sont les clients d’une organisation polonaise consistant à amener les motos d’Europe par camion et les conducteurs par avion. Ils vont alors parcourir les grands cols de la région, y compris la route du Pamir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.