16/08/2019 J9 Ternay/Mours 128km

La tente est encore assez mouillée, quoique moins que la veille, on la plie telle qu’elle.

Après quelques km le long de stockages nauséabonds, la piste est plutôt sympa.

Il y a beaucoup de cyclistes, des familles entières.

Pas d’arrêt à Arcoule (Guy n’est pas disponible).

Nous faisons les courses à St Pierre de Bœuf, un joli village bien qu’il faille monter un peu raide pour atteindre l’épicerie Vival (avec sa bibliothèque) et la boulangerie.

L’épicier sympa nous remplit les gourdes.

Déjeuner à Sablons au bord du Rhône parmi les autres cyclo-randonneurs.

Pepino nous dérange un peu le déjeuner, moins que ses maîtres.

La passerelle de Tain à Tournon

La piste est très bonne et roulante. Arrêt à Tain-L’Hermitage après avoir traversé le Rhône sur le vieux pont transformé en passerelle pour manger une glace et boire un « Perrier ». Ensuite nous reprenons la ViaRhôna pour aller, comme prévu, jusqu’au confluent avec l’Isère.

Remontée de l’Isère le long de la véloroute V63 sans trop de vent contraire.

Quelques abricots ramassés au sol nous donnent un peu de sucre pour la fin de l’itinéraire.

Plutôt que d’aller au centre de Romans au bord de l’Isère, nous coupons vers l’hôpital.

Achat de fruits et tomates avant de remonter à la maison.

128,4km dans la journée, attestés par la montre, record battu pour F.

La montre et le compteur du vélo sont d’accord pour un total de 760km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.