22/01/2020 Arrivée à New Delhi

L’avion atterrit avec 45mn d’avance, ce qui, additionné au brouillard, fait qu’il n’y a pas de porte libre, on nous débarque en bus. Les sacs et la valise mettent du temps à sortir, nous changeons un peu d’argent (le taux s’avèrera le plus mauvais de tout le voyage), et nous équipons d’une carte SIM Airtel communications illimitées, y compris les données, pour environ 20€ pour le mois (très utile) ce qui compense l’avance de l’avion. Notre chauffeur nous attend bien au point de rendez-vous à l’heure prévue. Le carrosse (VW Passat) s’est transformé en citrouille (Suzuki Maruti), la valise voyage sur le siège du passager avant (ce service commandé sur le site Opodo nous a coûté 3 fois le prix local avec une application). Arrivée à l’hôtel Solitaire de Laxmi Nagar, surprise, cela ressemble bien aux photos, mais l’environnement est plutôt glauque, extrêmement sale et surtout horriblement bruyant. Nous essayons de changer notre chambre donnant sur la rue pour une aveugle mais moins bruyante, mais ce ne sera faisable qu’à partir de la 3e nuit. Il faut payer une partie du séjour pour obtenir la clef, nous payons 2 nuits, Rachna a insisté pour nous inviter, nous lui laissons les 3 dernières, celles du mariage. Après-midi, visite du site Akshardam, un temple dédié à un Indien qui a voué sa vie au bien d’autrui. Il semble que le site est en perpétuelle évolution, il ne semble pas fini. Nous voyons des ouvriers mettant en place de têtes de vache dorées sur tout le pourtour du bâtiment principal. Il faut pratiquement se déshabiller à l’entrée, impossible de prendre des photos. Une partie de l’espace extérieur est occupée par des statues de personnalités importantes de l’histoire de l’Inde.

De l’usage avisé des taggeurs…
La décoration de l’accès au site est en cours

Retour à l’hôtel en “autorickshaw” (triporteur style Vespa). Dîner local aux environs de l’hôtel dans un restaurant recommandé par le réceptionniste de l’hôtel. Coucher tôt, nous dormons rapidement malgré le bruit, grâce à la fatigue du voyage. JL se relève dans la nuit pour se mettre des bouchons d’oreille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.