25/01/2020 Cérémonie familiale de préparation de la mariée

Petit déjeuner avec des restes du dîner de la veille donnés par la mère de Rachna. Balade du côté de Chandi Chawk, où nous avons trouvé la statue de Gandhi un peu étouffée dans les constructions envahissantes. Quartier connu que nous avions visité en 2017, et qui est aujourd’hui très congestionné par les travaux du métro.

Les robes de mariée nous laissent perplexes…

Nous jetons un coup d’œil intéressé aux robes de mariée et évitons la mosquée Majiv trop fréquentée, passons au milieu des magasins de pièces détachées automobiles.

Nous n’avons pas osé demander au vendeur s’il avait une colonne de direction pour le K6…

Nous mangeons dans un restaurant très “militaire” servis par des bidasses en tenue (10IR dans l’addition pour les veuves de guerre, que nous ne payons pas). Retour à l’hôtel de nouveau pour repartir avec nos cadeaux chez Rachna vers 17h.

La future jeune mariée doit enfiler ces jeux de bracelets (20cm) à chaque bras, puis les cacher jusqu’au mariage formel. Elle les gardera 1 an.

Là nous attend la cérémonie des bracelets. Il s’agit d’enfiler à Rachna des fourreaux de bracelets rouges et or qu’elle devra garder pendant un an. Pour l’instant, ces bracelets sont cachés par un foulard, ils seront découverts dimanche. Cérémonie très amusante et émouvante, uniquement la famille est là, et les plaisanteries vont bon train. JL fait des portraits.

La future mariée
La mère de la future mariée

A la fin, il ne reste plus que les femmes qui s’amusent beaucoup entre elles. Retour à l’hôtel en autorikshaw après un dîner rapide (nous sommes “traités” spécialement avec une petite table sur un lit).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.