26/01/2020 Cérémonie religieuse et réception formelle

Petit déjeuner de gâteaux achetés dans la rue et d’une pomme. Le mariage se déroule en 2 temps : une célébration au temple sikh et un banquet dans un restaurant ad hoc. Nous sommes en avance à 10h30 au restaurant (pourtant à l’heure d’après l’invitation), et devons attendre environ une heure, moment où les choses s’accélèrent brusquement. Plus personne dans le restaurant, nous comprenons qu’il faut aller dehors.

A notre façon, nous étions aussi formels que les Indiens
Le futur marié, en haut à gauche avec l’écharpe, arrive.

Et nous rencontrons Rachna difficilement reconnaissable tant elle est maquillée et parée d’une robe imposante rouge. Rajiv nous embarque dans une voiture déjà bondée et nous allons au temple.

Enfin, la (encore future) mariée

Psalmodies, musique lancinante, officiant très sérieux, à quatre reprises Rachna et Dev, reliés par un foulard rose symbolique font le tour de l’autel, et les voilà mariés.

Le cérémonial autour de l’autel

Un oncle de Dev (le mari) nous donne quelques tuyaux pour que nous comprenions un peu le cérémonial. Globalement, pour quelqu’un ne comprenant pas la langue, cela ressemble fort à nos célébrations, aux détails près que tout le monde doit être couvert, et que les femmes et les hommes sont séparés. Nous partageons un repas symbolique sous forme de riz gluant très sucré

Le grand frère du marié semble très ému et écrase quelques larmes. La mère de Rachna a le sourire. On rembarque tout le monde pour le restaurant. Là, tous les invités sont arrivés, peut-être 200 personnes en tout. Musique tonitruante avec tambours, les mariés font leur entrée ensemble, mais Rachna doit terminer le parcours sous un treillis de fleurs porté par les hommes de sa famille. Il nous est impossible de nous approcher et de prendre des photos, trop de monde pressé sur le trajet. Ils sont installés sous un dais et reçoivent les félicitations des invités à tour de rôle.

Les mariés n’ont vraiment pas le temps de s’amuser, les invités se succèdent pour les féliciter.

Puis commencent les danses. Buffet de douceurs à l’entrée de la salle, grand buffet de plats indiens et chinois dans la salle. Nous revoyons le collègue de Rajiv rencontré vendredi soir et faisons la connaissance d’une amie du temps de ses études, tous les deux avocats évidemment. Discussions intéressantes avec des professeurs de français et un ami de Rachna multi-actif qui pratique le mannequinat, l’organisation d’expositions de photos et tableaux en France, l’accompagnement d’étudiants stagiaires, etc. Un peu trop Indien, et qui prétend que la loi qui passe en ce moment concernant l’intégration de toutes les religions sauf l’Islam n’est qu’une gesticulation sans portée, ainsi que les combats au Cachemire des locaux refusant l’intégration de leur province à l’Inde… Après avoir félicité la mère et les frères de Rachna, l’oncle de Dev, et finalement les deux mariés, nous prenons congé et retournons fourbus à l’hôtel vers 17h. Dîner épicé dans un restaurant familial voisin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.