J160 26/10/2017 2 temples si différents

 

En route vers Jodhpur, nous nous arrêtons au temple Jaïn de Ranakpur, un haut-lieu de la religion Jaïn. Jaïn, c’est la non violence, le respect du règne animal. Il y a 1000 ans, un homme a décidé de construire un grand temple dédié à cette religion, et il l’a financé seul. Le plan est immense, mais l’ensemble a une grande cohérence.

 

C’est aussi très aéré, le cœur du temple devant pouvoir être vu de partout dans l’enceinte.Tout est en marbre blanc, donnant au lieu une grande élégance. Ici encore, grosse affluence des touristes indiens, mais aussi énormément d’étrangers, alors que le site est assez éloigné des grands centres. Pour nous, comme d’autres, il est à mi-chemin entre Udaïpur et Jodhpur. 

 

Un audioguide obligatoire nous permet de voir et comprendre les messages inscrits dans l’architecture, les sculptures et le plan du temple.

Un peu plus loin sur la route, nous nous arrêtons pour la visite (?) d’un temple d’un autre genre. La divinité est une moto.

 

Elle n’est pas jeune, et plus très vaillante non plus, la rouille ayant pris possession des parties métalliques, et les pneus complètement à plat. Le K6 sur le parking fait sensation, nous repartons avant que la foule ne le déifie et que nous n’ayons plus qu’à rentrer à pied. Nous arrivons à Jodhpur à la nuit tombante et peinons à trouver un hôtel intéressant. Nous optons pour le grand hôtel près de la gare, et regrettons ce choix quand nous allons dîner dans un hôtel historique à 100m de là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.