J118 14/09/2017 La Martinière de Lucknow

Naheed, la propriétaire de la guesthouse, héberge beaucoup de gens en lien avec la Martinière, probablement parce que ses enfants y ont fait leurs études, mais aussi parce qu’elle et son mari géraient le Lucknow Tribune, un journal qui comportait une partie pour les jeunes adultes. L’Alliance Française est installée dans les locaux de la Martinière, et nous avons fini par accepter de voir le directeur dont le chauffeur nous avait aidés à trouver un mécano. Nous voilà partis de bon matin, bien qu’un peu en retard à cause d’un petit déjeuner tardif et de détours pour y arriver.

Rachna qui a fait l’interprète et qui est professeur, Richard le directeur, une jeune femme gérant les étudiants indiens partant en France, et 3 étudiants nous attendent sous le porche. Discussions, présentations, photos, l’accueil est chaleureux. Cette Alliance Française date de fin 2016, elle ne compte aujourd’hui que 55 étudiants, mais cela va monter très vite.

Nous visitons ensuite le château de M.Martin, le fondateur de la Martinière, où se trouve encore aujourd’hui l’école de Lucknow. Cette fondation possède aussi une école à Calcutta et bien entendu le lycée de Lyon. Il y a un petit internat, mais les effectifs de jour sont impressionnants : 4000 garçons et 2000 filles, dans 2 établissements séparés. Evidemment, cette visite rappelle des souvenirs à JL…

Nous déjeunons dans un centre commercial huppé de Lucknow où nous avons fait les courses. Rencontre et partage du repas avec une jeune infirmière de Dehli qui est venue se faire référencer avant de passer une interview le lendemain à Dehli pour entrer dans l’armée. Le petit copain est médecin et suit attentivement à distance.

Au moment de retourner au K6 pour repartir, la mousson se rappelle à nous. Il pleut des seaux. La voiture est à 10m, mais il faut faire le tour d’une longue clôture. Attente, aubaine pour les commerçants. Nous achetons 2 glaces qui nous coûtent plus cher que le déjeuner. Finalement, nous pouvons repartir, en passant par le mécano pour commander un capteur de température défectueux que nous voulons changer avant de nous engager dans le retour à travers le Pakistan. Boulevard périphérique de Lucknow, et autoroute, objectif Faizabad, à côté d’Ayodhya où se trouve beaucoup de temples et un site tristement renommé pour une émeute mortelle liée à un conflit entre religieux.

Nous passons la nuit dans un hôtel de mariages au bord de l’autoroute avec pour berceuses les klaxons stridents des camions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.