J55 13/07/2017 Allons enfants…

 

Debout dès l’aube, nous sommes réveillés par les voitures qui montent la route pour le probable établissement de repos qui se trouve là-haut et que nous n’irons pas voir. Les camions sur la route dans la vallée se sont calmés, nous n’entendons plus rien. Nous redescendons et faisons faire une toilette au K6 crotté jusqu’au toit. Haha, très bien, il commence à pleuvoir, vous imaginez la suite, car il reste une bonne cinquantaine de km jusqu’à la capitale, et les camions qui transportent de la terre, cela fait de la boue. Douchanbé, quelques objectifs à remplir. Trouver l’ambassade pour s’enregistrer sur Ariane car nous n’avons pas pu le faire par téléphone. Nous enregistrer à l’OVIR et trouver du gazole dont le prix n’a pas cessé d’augmenter au fil des km de la veille. Trouver un hôtel acceptable pour 2 nuits que nous voulons passer ici, Françoise ayant besoin de repos (légère tourista). Ambassade (nous avions le secret espoir d’être invités pour la garden party du 14/07) : chou blanc. Il n’y a là que 2 Français, pas de réception le lendemain pour les Français, et pas de communauté française à laquelle se rattacher. Quant à Ariane, comme il n’y a plus de consulat, il faut simplement oublier. OVIR : chou blanc. Nos infos étaient erronées, puisque nous bénéficions d’un visa électronique, rien à faire avant 45 jours. Nous décidons de laisser le problème du gazole pour le départ et jetons notre dévolu sur la guesthouse Marian’s pour le séjour (piscine et lessive incluses dans le prix négocié de 75€/nuit, y compris wifi et petit déj). C’est les vacances, nous ne ressortons que pour les courses avant le dîner dans la chambre. Les courses à Auchan voisin (tout neuf, bizarre dans son environnement) pour une salade grecque et des yaourts, dîner rapide et nuit confortable dans un lit de 200 et l’air conditionné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.